mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

Canal Seine-Nord: Beaune inaugure un tronçon entre France et Belgique

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune, qui a inauguré symboliquement jeudi la remise en navigation d’une voie d’eau entre France et Belgique, a souligné que le projet de canal Seine-Nord était désormais une « réalité », étant presque « bouclé financièrement ».

Accompagné de son homologue belge Philippe Henry, ministre du Climat et des Infrastructures de Wallonie, M. Beaune s’est rendu sur une écluse du canal Condé-Pommeroeul, fermé à la navigation depuis 31 ans, et qui doit rouvrir fin 2023.

Ce tronçon long de 11 km, est l’un des trois débouchés majeurs du corridor Seine-Escaut vers les réseaux fluviaux à grand gabarit de l’Europe du Nord.

Selon M. Beaune, ce « petit morceau dans un très grand projet » représente néanmoins « un investissement majeur de 80 millions d’euros ». « C’est une étape essentielle qui montre que le projet canal Seine-Nord Europe, est aujourd’hui une réalité » et qu’il est « bouclé financièrement », a ajouté M. Beaune.

« Il y a encore quelques centaines de millions à trouver mais tous les financements sont au rendez-vous, tous les travaux avancent, et dans les temps », a souligné le ministre français.

La remise en navigation du canal Condé-Pommeroeul doit permettre aux bateaux transportant jusqu’à 3.000 tonnes de marchandises de disposer d’une liaison directe entre les réseaux français et belge à grand gabarit, réduisant significativement leur temps de parcours.

Une barge sur le canal Condé-Pommeroeul entre la France et la Belgique, le 30 novembre 2023 (AFP – FRANCOIS LO PRESTI)

En projet depuis plusieurs années et maintes fois repoussé, le canal Seine-Nord, long de 107 kilomètres, doit rallier Compiègne (Oise) à Aubencheul-au-Bac (Nord). Il doit constituer le maillon manquant entre la Seine et le réseau fluvial de l’Europe du Nord et permettre une liaison en continu pour les marchandises entre les pays du Bénélux et la région parisienne. Il devrait coûter 5,1 milliards d’euros, selon l’organisme qui porte le projet.

En juin, la Commission européenne a confirmé son soutien au projet de Canal Seine-Nord Europe en le dotant d’une subvention de 506,2 millions d’euros, sur les 2,1 milliards d’euros de financements européens attendus.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Face au ralentissement de la croissance, Spotify supprime un emploi sur six

Le numéro mondial des plateformes audio Spotify a annoncé lundi une réduction de ses effectifs d'"environ 17%", soit quelque 1.500 personnes, afin de réduire ses co...

La Bourse de Paris débute la semaine dans le calme

La Bourse de Paris a ouvert en baisse de 0,20% lundi, reprenant son souffle après un mois de novembre de nets gains, en attendant la publication de plusieurs indicateu...

Concurrence: l'IA est un potentiel "musée des horreurs", selon l'antitrust français

"L'intelligence artificielle a le potentiel de devenir le musée des horreurs de l'antitrust si on ne fait rien", a déclaré jeudi Benoit Coeuré, le président de l'A...

Wall Street conclut en ordre dispersé son meilleur mois de l'année

La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé jeudi la dernière séance de novembre, le meilleur mois de l'année jusqu'ici pour les indices. L'indice Dow Jones a...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *