mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

Wall Street fait du surplace à l'issue d'une séance sans lustre

La Bourse de New York a fait du surplace mercredi, terminant en ordre dispersé autour de l’équilibre, à l’issue d’une séance sans éléments catalyseurs.

L’indice Dow Jones a cédé 0,12% à 34.112,27 points, le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 0,08% à 13.650,41 points. Le S&P 500 qui a grappillé 0,10% à 4.382,78 points, a connu sa huitième séance positive d’affilée.

« La semaine dernière on avait observé un joli bond » du marché des actions « mais cette semaine on attend un élément catalyseur pour poursuivre ou non sur cette lancée et on ne voit rien venir », a commenté Art Hogan de B. Riley Wealth Management.

Plusieurs membres de la Réserve fédérale (Fed) se sont exprimés mercredi.

Parami eux, une gouverneure de la Fed, Lisa Cook, a rappelé lors de sa prise de parole à la « Financial System Conference » 2023 à Dublin qu’une aggravation des tensions géopolitiques mondiales, notamment celles impliquant la Russie, le Moyen-Orient et la Chine, pourraient avoir des retombées négatives sur les marchés mondiaux.

L’escalade des tensions « pourrait conduire à une activité économique plus faible » et alimenter les pressions inflationnistes, a-t-elle dit.

A la cote, après avoir été brillamment salué en première partie de séance, le constructeur de voitures électriques Rivian a finalement conclu en baisse de 2,41%.

Le fabricant de trucks électriques a révélé des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre et relevé ses prévisions de production pour l’ensemble de l’année.

Le petit rival de Tesla a livré plus de 15.500 véhicules sur la période, plus du double de l’année dernière à la même époque pour des ventes de 1,33 milliards de dollars.

La perte reste impressionnante à 1,37 milliard de dollars mais a été réduite de 20%. Le groupe a relevé son objectif de production à un chiffre se situant entre 52.000 et 54.000 véhicules sur l’année.

Le fournisseur aéronautique Spirit Aerosystems, sous-traitant de Boeing notamment, a piqué du nez, chutant de 6,34%. Il a annoncé des émissions d’actions mais aussi de dette pour lever des fonds.

Spirit Aerosystems qui fabrique notamment les fuselages de plusieurs modèles d’avions, a eu récemment une série de problèmes avec des pièces défectueuses qui ont ralenti les assemblages chez Boeing.

Les studios Warner Bros. Discovery se sont écroulés de 19,04% à 9,40 dollars. Le groupe, dont les actifs comptent les chaînes CNN, TNT, HBO, a subi une décrue de ses abonnés aux services de streaming. Sa perte globale ressort à 417 millions de dollars contre 2,3 milliards de résultat négatif l’année d’avant.

Disney, qui a conclu stable (-0,05% à 84,55 dollars), se redressait dans les échanges électroniques d’après clôture (+2,52%). Le géant du divertissement a indiqué, lors de l’annonce de ses résultats trimestriels, que son service de streaming Disney+ avait gagné 7 millions d’abonnés. Disney a aussi élargi son plan de réduction de coûts.

L’entreprise de tourisme spatial Virgin Galactic a perdu de l’altitude (-10,34%). Le groupe a notifié ses employés qu’il allait réduire ses effectifs. Des détails sur l’ampleur de cette restructuration devraient être connus mercredi.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Face au ralentissement de la croissance, Spotify supprime un emploi sur six

Le numéro mondial des plateformes audio Spotify a annoncé lundi une réduction de ses effectifs d'"environ 17%", soit quelque 1.500 personnes, afin de réduire ses co...

La Bourse de Paris débute la semaine dans le calme

La Bourse de Paris a ouvert en baisse de 0,20% lundi, reprenant son souffle après un mois de novembre de nets gains, en attendant la publication de plusieurs indicateu...

Concurrence: l'IA est un potentiel "musée des horreurs", selon l'antitrust français

"L'intelligence artificielle a le potentiel de devenir le musée des horreurs de l'antitrust si on ne fait rien", a déclaré jeudi Benoit Coeuré, le président de l'A...

Wall Street conclut en ordre dispersé son meilleur mois de l'année

La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé jeudi la dernière séance de novembre, le meilleur mois de l'année jusqu'ici pour les indices. L'indice Dow Jones a...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *