mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

Wall Street en hausse pour trois séances d'affilée, Birkenstock rate la marche

La Bourse de New York a conclu dans le vert pour une troisième séance d’affilée mercredi pour le Dow Jones, tout en restant prudente avant la parution de l’inflation américaine jeudi.

L’indice Dow Jones a grignoté 0,19% à 33.804,87 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,71% à 13.659,68 points et le S&P 500 a avancé de 0,43% à 4.376,95 points.

Les taux obligataires ont continué de reculer, ceux à dix ans s’inscrivant à 4,56% contre 4,65% la veille et 4,80% en fin de semaine dernière.

« Le marché a clôturé en hausse malgré un indice des prix de gros plus chaud que prévu », s’est étonné Peter Cardillo de Spartan Capital.

L’indice des prix à la production (PPI) aux Etats-Unis a encore avancé de 0,5% en septembre, plus que les +0,3% prévus, après déjà +0,7% en août.

« Nous aurons l’indice des prix à la consommation CPI demain jeudi. Si l’inflation annuelle va dans la bonne direction, la tendance haussière à la Bourse pourrait se poursuivre en attendant les résultats bancaires » qui inaugurent la saison des résultats de sociétés, a encore indiqué Peter Cardillo.

Les investisseurs ont aussi digéré le compte-rendu de la dernière réunion monétaire de la Fed (« minutes »).

Celui-ci montre qu’une majorité de membres de la Fed étaient favorables à une autre hausse des taux directeurs pour combattre l’inflation et qu’ils sont d’accord pour les laisser hauts plus longtemps.

« Mais ces minutes datent d’avant le conflit entre Israël et Hamas », a relevé l’analyste de Spartan Capital, « c’est pourquoi le marché n’a pas tellement réagi » au ton plutôt belliciste de la Fed.

A la cote, ExxonMobil a perdu 3,59% à 106,49 dollars avec l’annonce de l’achat de son compatriote Pioneer Natural Ressources, pour environ 60 milliards de dollars.

Le titre de Pioneer, grand producteur dans le bassin permien au Texas, a gagné 1,44% à 240,82 dollars.

Les deux entreprises ont mis en avant leur l’objectif d’accélérer l’ambition d’une production neutre en carbone dans le bassin permien pour Pioneer dès 2035, plutôt qu’en 2050.

Mais elles pourraient s’attirer les foudres des défenseurs de l’environnement, à l’heure où les appels à sortir des énergies fossiles se multiplient dans le monde.

Le constructeur automobile Stellantis a été recherché (+3,42%) après avoir annoncé un investissement de 3,2 milliards de dollars avec Samsung SDI pour construire dans l’Indiana une usine de batteries pour véhicules électriques.

Le fabricant d’ordinateurs et d’imprimantes HP (HPQ) a partagé de solides estimations pour ses résultats annuels, prévoyant une augmentation de 5% de son dividende. Le titre a gagné 1,51%.

– Birkenstock en Bourse du mauvais pied –

L’événement du jour aurait pu être l’entrée en Bourse sur le NYSE des sandales à grosses semelles de cuir du fabricant allemand Birkenstock mais celles-ci ont raté la marche.

L’action au symbole boursier « BIRK » a terminé à 40,20 dollars, soit 12,61% de moins que le prix de 46 dollars fixé pour son introduction en Bourse.

Ce flop au premier jour de cotation, plutôt rare pour les entreprises de renom, pourrait porter un coup au marché des IPOS encore convalescent à Wall Street.

Birkenstock, qui est dans le giron du groupe de luxe français LVMH tout en gardant une participation familiale, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,11 milliard de dollars ces neuf derniers mois.

« En 2021, la société de capital-investissement L. Catterton et la Financière Agache avaient acquis une participation majoritaire dans Birkenstock, en vue de se développer sur le marché chinois », rappelle Michael Hewson, de CMC Markets.

Pour Wall Street, l’IPO de Birkenstock est un nouveau test, dans un marché des introductions en Bourse qui se redresse lentement.

Le mois dernier, trois nouveaux entrants ont marqué les esprits: le concepteur de semi-conducteurs Arm, la plateforme de livraison de courses Instacart et le spécialiste du marketing en ligne Klaviyo. Seul Instacart affiche actuellement un cours inférieur à son prix d’introduction.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Sanofi visé par une enquête judiciaire pour manipulation de cours

Le géant pharmaceutique Sanofi est visé par une enquête de la justice française pour manipulation de cours et diffusion d'information fausse ou trompeuse dans sa co...

Un Monet vendu 74 millions de dollars aux enchères à New York

Le chef d'oeuvre du peintre français impressionniste Claude Monet, "Le bassin aux nymphéas", a été vendu aux enchères 74 millions de dollars jeudi à New York, lor...

Wall Street fait du surplace à l'issue d'une séance sans lustre

La Bourse de New York a fait du surplace mercredi, terminant en ordre dispersé autour de l'équilibre, à l'issue d'une séance sans éléments catalyseurs. L'indice ...

La Bourse de Paris en hausse, soutenue par des commentaires du gouverneur de la Banque de France

La Bourse de Paris a ouvert jeudi en hausse de 0,14%, soutenue par des commentaires du gouverneur de la Banque de France indiquant que les taux directeurs de la Banque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *