mercredi, février 28L'actualité des entrepreneurs

Wall Street dans le vert en attendant Nvidia

La Bourse de New York évolue dans le vert mercredi, les traders ayant les yeux braqués sur les résultats de Nvidia prévus après la clôture, avant de se focaliser dès jeudi sur la réunion de Jackson Hole et ce que va dire la Fed.

L’indice Dow Jones avançait de 0,21%, le Nasdaq, à dominante technologique, gagnait 1,16% et le S&P 500 progressait de 0,66% vers 14H30 GMT.

La veille, les indices avaient terminé mitigés, le Dow Jones en recul de 0,51% à 34.288,83 points, le Nasdaq à l’équilibre (+0,06%) à 13.505,87 points et l’indice élargi en repli de 0,28% à 4.387,55 points.

« Les actions des mega-capitalisations vont surfer ou couler dès qu’on saura les résultats de Nvidia et leur réaction va affecter le marché pour le reste de la semaine », a averti Patrick O’Hare de Briefing.com.

Le titre de Nvidia (+1,48%), fabricant de processeurs graphiques au coeur du battage médiatique sur l’intelligence artificielle, s’est replié de 2,77% à 456,68 dollars mardi. Il s’était envolé la veille de plus de 8%.

Le cours de l’action a gonflé de 345% depuis son plus bas il y a près d’un an, et de 200% depuis le début de l’année.

Les analystes s’attendent à un chiffre d’affaires du fabricant de puces de 11,9 milliards de dollars pour son deuxième trimestre, en hausse de 67% sur un an. Ils tablent sur un bénéfice de 4,73 milliards de dollars contre 656 millions l’année dernière.

Du côté des nouvelles macro-économiques, l’indice des ventes de maisons neuves pour juillet a surpris en bien grimpant de 4,4% avec 714.000 ventes.

Ces données –bien supérieures à ce qui était attendu–, ont été collectées avant la nouvelle envolée des taux sur les crédits immobiliers à plus de 7% qui a suivi la tension des taux obligataires.

Le marché était aussi « en période d’attente du discours de Jerome Powell, président de la Fed » vendredi à 14H00 GMT à Jackson Hole (Wyoming), a rappelé Peter Cardillo de Spartan Capital.

« Il devrait minimiser la question tactique de savoir si la Fed relèvera à nouveau les taux d’intérêt le mois prochain et devrait plutôt se concentrer sur la détermination de la banque centrale à maintenir les taux élevés aussi longtemps que nécessaire pour véritablement vaincre l’inflation », a commenté Art Hogan.

Sur le marché obligataire, les taux se détendaient nettement, celui à dix ans glissant à 4,20% après avoir atteint 4,32% la veille, proche de ses plus hauts en 16 ans accrochés depuis une semaine.

Du côté des valeurs, les méga-capitalisations de la tech repartaient de l’avant: Alphabet, Netflix et Meta gagnaient plus de 2%, Apple et Microsoft plus de 1%.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Le soleil brille sur l'énergie albanaise

La terre est salée, le soleil tape, et dans quelques semaines les 234.828 panneaux solaires de la centrale de Karavasta seront branchés au circuit électrique. Et l'A...

Les éleveurs du Sud-Ouest inquiets face à la maladie hémorragique épizootique

Inquiets mais pas "affolés", des éleveurs du sud-ouest de la France demandent du soutien à l'Etat face à l'avancée de la maladie hémorragique épizootique (MHE), ...

La SNCF et Alstom poursuivent les essais du TGV nouvelle génération

Le futur TGV M, cinquième génération des trains à grande vitesse conçue par Alstom pour la SNCF, qui pourra transporter davantage de voyageurs en consommant moins ...

Au Luxembourg, l'apprentissage douloureux d'une agriculture sans glyphosate

Sans glyphosate, "c'est beaucoup plus de travail et d'énergie": dans ses vignes, le Luxembourgeois Roger Demuth a dû abandonner pendant deux ans l'herbicide controver...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *