mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

USA: accord entre Stellantis et le syndicat automobile UAW

Le syndicat américain de l’automobile UAW a annoncé samedi un accord préliminaire avec Stellantis, trois jours après un accord similaire avec Ford, en vue de mettre fin à la grève chez le constructeur automobile.

L’accord, conclu après 44 jours d’une grève qui visait simultanément les trois grands constructeurs automobiles de Detroit (le troisième étant General Motors), prévoit une augmentation de 25% des salaires de base d’ici à 2028, a indiqué le syndicat.

Il comprend plusieurs ajustements dont celui lié au coût de la vie, ce qui permettra une hausse de 33% du salaire, soit 42 dollars de l’heure.

A l’instar de celui conclu avec Ford, tout accord préliminaire avec le groupe italo-franco-américain Stellantis devra être ratifié par un vote des membres de l’UAW.

« Les travailleurs de Stellantis reprendront le travail pendant le processus de ratification de l’accord », a précisé l’UAW dans un communiqué.

L’augmentation salariale prévue par l’accord de principe est légèrement inférieure aux 40% que Shawn Fain, le puissant dirigeant du syndicat, demandait quand l’UAW a lancé la grève le 15 septembre. Mais elle est par exemple nettement supérieure à celle de 9% initialement proposée par Ford en août.

Le président américain Joe Biden a salué cet accord.

– « Accord historique » –

« Je félicite l’UAW et Stellantis d’être parvenus, après des négociations acharnées et de bonne foi, à un accord historique qui garantira aux travailleurs les salaires, les avantages sociaux, la dignité et le respect qu’ils méritent », a déclaré M. Biden dans un communiqué.

Le président américain Joe Biden vient apporter son soutien aux grévistes du syndicat UAW, le 26 septembre 2023 à Belleville, dans le Michigan (AFP/Archives – Jim WATSON)

« Une fois de plus, nous avons réussi ce qui, il y a quelques semaines, nous paraissait impossible », s’est félicité de son côté le président de l’UAWM, estimant que « nous avons commencé à inverser la tendance dans la guerre contre la classe ouvrière américaine ».

Selon M. Fain, Stellantis créera quelque 5.000 emplois pendant la durée du contrat, ce qui constitue un revirement par rapport aux suppressions d’emplois que le constructeur automobile envisageait avant les négociations.

Après l’accord de principe trouvé avec Ford le 25 octobre, l’UAW avait annoncé que les employés du constructeur américain reprendraient le travail pour faire pression sur General Motors (GM) et Stellantis.

C’est la première fois que les « Big Three » sont ciblés en même temps par une grève. Cette dernière, liée à l’élaboration des prochaines conventions collectives, mobilisait avant l’accord chez Ford près de 45.000 employés en tout, sur les 146.000 encartés à l’UAW.

General Motors est désormais le dernier des grands constructeurs américains à ne pas être parvenu à un accord avec le syndicat automobile. Son usine d’Arlington (Texas) est la dernière en date à être touché par le mouvement de grève, alors que le groupe a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Face au ralentissement de la croissance, Spotify supprime un emploi sur six

Le numéro mondial des plateformes audio Spotify a annoncé lundi une réduction de ses effectifs d'"environ 17%", soit quelque 1.500 personnes, afin de réduire ses co...

La Bourse de Paris débute la semaine dans le calme

La Bourse de Paris a ouvert en baisse de 0,20% lundi, reprenant son souffle après un mois de novembre de nets gains, en attendant la publication de plusieurs indicateu...

Concurrence: l'IA est un potentiel "musée des horreurs", selon l'antitrust français

"L'intelligence artificielle a le potentiel de devenir le musée des horreurs de l'antitrust si on ne fait rien", a déclaré jeudi Benoit Coeuré, le président de l'A...

Wall Street conclut en ordre dispersé son meilleur mois de l'année

La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé jeudi la dernière séance de novembre, le meilleur mois de l'année jusqu'ici pour les indices. L'indice Dow Jones a...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *