samedi, février 24L'actualité des entrepreneurs

Taïwan: le fondateur de Foxconn annonce sa candidature à la présidentielle

Le fondateur de Foxconn et milliardaire Terry Gou a annoncé lundi sa candidature officielle à l’élection présidentielle de Taïwan en tant qu’indépendant.

« J’ai décidé de participer à l’élection présidentielle de 2024 et de présenter ma candidature », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse lundi.

L’élection présidentielle à Taïwan se déroulera en janvier 2024.

« J’implore le peuple de Taïwan de m’accorder quatre ans », a-t-il ajouté.

La Chine considère Taïwan comme une de ses provinces dont elle veut le retour dans son giron, au besoin par la force, même si elle dit privilégier une voie pacifique.

« Je promets d’apporter la paix dans le détroit de Taïwan pour les cinquante prochaines années et d’instaurer les plus profonds fondements de confiance mutuelle entre les deux parties », a également ajouté M. Gou, âgé de 72 ans.

Les relations entre Pékin et Taipei se sont envenimées en 2016 avec l’arrivée au pouvoir de la présidente Tsai Ing-wen, qui refuse toute prétention chinoise sur Taïwan, refuge des nationalistes chinois à la fin de la guerre civile en Chine, remportée par les communistes en 1949.

Le milliardaire a promis qu’il « ne laisserait jamais Taïwan devenir la prochaine Ukraine » en référence à son invasion par la Russie.

Interrogé sur ses liens avec le gouvernement chinois compte tenu des investissements massifs de Foxconn sur le continent, M. Gou a rappelé qu’il n’était plus impliqué dans la gestion de l’entreprise depuis quatre ans.

« Je n’ai jamais été sous le contrôle (du Parti communiste chinois) », a-t-il précisé avant d’assurer : »Je ne serai pas menacé ».

M. Gou, 72 ans qui affiche depuis longtemps ses ambitions présidentielles, avait déclaré plus tôt cette année chercher à obtenir l’investiture du Kuomintang (KMT), principal parti d’opposition de Taïwan.

Mais le KMT lui a préféré un ancien chef de la police, Hou Yu-ih, aujourd’hui maire de la ville de New Taipei en dépit de ses mauvais résultats ces dernières semaines.

Le fondateur de Foxconn et milliardaire Terry Gou lors d’une conférence de presse où il a annoncé sa candidature officielle à l’élection présidentielle de Taïwan, le 28 août 2023 à Taipei (AFP – Sam Yeh)

Il faudra toutefois au patron de Foxconn, qui se présente comme indépendant, encore recueillir 290.000 signatures pour être éligible. M. Gou a organisé ces derniers mois plusieurs événements aux allures de campagne électorale à Taïwan.

Foxconn – également connu sous son nom officiel de Hon Hai Precision Industry – est le plus grand fabricant d’électronique sous contrat au monde et assemble des appareils pour de nombreuses entreprises, notamment pour Apple.

Le vice-président Lai Ching-te, membre du Parti démocratique progressiste de Mme Tsai Ing-wen, est actuellement le favori.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Le soleil brille sur l'énergie albanaise

La terre est salée, le soleil tape, et dans quelques semaines les 234.828 panneaux solaires de la centrale de Karavasta seront branchés au circuit électrique. Et l'A...

Les éleveurs du Sud-Ouest inquiets face à la maladie hémorragique épizootique

Inquiets mais pas "affolés", des éleveurs du sud-ouest de la France demandent du soutien à l'Etat face à l'avancée de la maladie hémorragique épizootique (MHE), ...

La SNCF et Alstom poursuivent les essais du TGV nouvelle génération

Le futur TGV M, cinquième génération des trains à grande vitesse conçue par Alstom pour la SNCF, qui pourra transporter davantage de voyageurs en consommant moins ...

Au Luxembourg, l'apprentissage douloureux d'une agriculture sans glyphosate

Sans glyphosate, "c'est beaucoup plus de travail et d'énergie": dans ses vignes, le Luxembourgeois Roger Demuth a dû abandonner pendant deux ans l'herbicide controver...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *