mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

Microsoft parie gros sur "Starfield", son dernier jeu vidéo hollywoodien

« Starfield », l’un des jeux vidéo les plus attendus de l’année, fait mercredi son entrée en scène mondiale, avec tous les attributs d’une super-production hollywoodienne.

Microsoft, à l’origine de ce lancement, mise gros sur le succès de ce jeu, disponible sur sa console Xbox Series et sur PC.

Jeu de rôle dans un univers de science-fiction, il a été créé par le studio Bethesda, que le géant américain a acquis en 2020 dans le cadre d’un investissement total de quelque 7,5 milliards de dollars, pour l’aider à rivaliser avec la PlayStation du Japonais Sony.

https://www.challenges.fr/assets/afp/2023/09/05/85348521-084f-4fbb-988b-1b72bf16bac8.1280x720.mp4
Microsoft n’entend d’ailleurs pas s’arrêter là et négocie l’achat pour 75 milliards de dollars d’un autre studio majeur, Activision Blizzard, qui possède notamment dans son catalogue « Call of Duty ».

Les attentes autour de « Starfield » sont encore montées d’un cran, après les bonnes critiques de la presse spécialisée. Sur l’agrégateur Metacritic, il affiche ainsi mardi une note moyenne de 88/100.

Évoquant des sagas cultes comme « Star Trek », « Star Wars » et « Blade Runner », les avis soulignent que le jeu a une dimension épique, avec une histoire intéressante et un système de combats abouti.

– « Films interactifs » –

Ces qualités font de ces jeux de vrais « films interactifs », souligne Simon Little, le patron de Video Games Europe, une organisation qui regroupe des développeurs européens.

D’autres jeux récents sont de la même veine, à l’instar d' »Hogwarts Legacy », créé par les équipes d’Avalanche Software, propriété du producteur Warner Bros., qui plonge dans l’univers d’Harry Potter, et de « Baldur’s Gate 3 », un jeu de rôle créé par Larian Studios. Ce dernier a obtenu le score de 96/100 sur Metacritic dans sa version pour PC. Son adaptation sur PlayStation 5 sort d’ailleurs mercredi, le même jour que « Starfield ».

Outre l’achat de « Starfield » séparément pour 70 euros environ, il sera aussi possible d’y accéder via le Game Pass, la bibliothèque de jeux en ligne de Microsoft dont l’abonnement commence à 9,99 euros par mois.

Avec ce mode de distribution, le groupe américain espère profiter de revenus récurrents en incitant les joueurs à rester abonnés, grâce à des mises à jour ou au lancement de nouvelles productions.

– « Attiser la curiosité » –

« A la différence d’un livre ou d’un film, qui est écrit, terminé et rien d’autre, un jeu vidéo n’est en réalité jamais complètement terminé », explique Simon Little. « Il est toujours renforcé, modifié, étendu, juste pour attiser la curiosité et l’intérêt des participants à continuer le jeu ».

Le studio Bethesda a ainsi déjà lancé de nombreux jeux dont l’univers a été peu à peu développé, comme « Skyrim », toujours aussi populaire douze ans après sa sortie. Par de nombreux aspects, il a servi de référence pour « Starfield ».

« Si vous regardez notre nombre de joueurs sur +Skyrim+, disons le mois dernier, et combien de millions de personnes ont déjà joué à ce jeu, vous réalisez que ce n’est pas un jeu qui se mesure en heures passées devant », a expliqué le mois dernier le vice-président de Bethesda, Peter Hines.

Le studio espère ainsi que « Starfield », qui comporte plus de 1.000 planètes à explorer, affichera une longévité conséquente, grâce à de multiples actualisations, alors que son histoire principale demande déjà plusieurs dizaines d’heures pour être bouclée.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Pierre-Olivier Gourinchas (FMI): "L'économie boite mais n'a pas été terrassée"

Challenges - Comment expliquer la persistance d’une forme d’optimisme dans les perspectives économiques mondiales que vous venez de présenter ? Pierre-Olivier ...

Italie: Giorgia Meloni dévoile son budget sous l'oeil vigilant des marchés

Il y a un an, la Première ministre italienne Giorgia Meloni surprenait avec un budget marqué par une extrême prudence, dans le droit fil de son prédécesseur Mario ...

Fraude au travail détaché: condamnation confirmée en France pour une société espagnole

La cour d'appel de Nîmes a confirmé jeudi une amende de 375.000 euros infligée à la société espagnole Terra Fecundis, qui envoyait des travailleurs majoritairemen...

Tous les vols suspendus à l'aéroport londonien de Luton en raison d'un important incendie

L'aéroport londonien de Luton a suspendu tous ses vols jusqu'à la mi-journée mercredi en raison d'un important incendie qui a provoqué l'effondrement partiel d'un d...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *