mercredi, février 28L'actualité des entrepreneurs

Le trafic de l'aéroport d'Orly a dépassé en juillet son niveau de 2019

Le trafic des aéroports parisiens a continué son redressement en juillet, celui d’Orly, spécialisé dans les court et moyen-courriers ainsi que l’outre-mer, dépassant même celui de juillet 2019, a annoncé mercredi leur gestionnaire.

Quelque 9,8 millions de passagers ont transité en juillet par les plateformes aéroportuaires de Charles-de-Gaulle (CDG) et Orly, qui ont enregistré une augmentation de leur fréquentation de 7,5% sur un an, a précisé le Groupe ADP dans un communiqué.

Le trafic s’est établi à 92,8% de son niveau de juillet 2019, avant que la pandémie due au Covid-19 ne fasse plonger le secteur aérien.

Avec 3,2 millions de personnes, le nombre de passagers à destination ou au départ d’Orly a atteint en juillet 103,1% de son niveau de 2019. Pour Roissy-Charles De Gaulle, la proportion était de 88,5%, avec 6,6 millions de passagers.

Si le trafic au départ des aéroports parisiens à destination des pays de l’espace Shengen ou de l’outre-mer, est revenu à son niveau de juillet 2019, ceux vers la France sont en baisse de 8,8% sur un an et en retrait de 26,1% par rapport à 2019.

Sur les destinations long-courriers, le trafic vers l’Afrique dépasse son niveau d’il y a trois ans (111,7%), quand celui vers l’Asie-Pacifique, plus long à reprendre, n’est qu’à 73,2% de son niveau de juillet 2019.

Le groupe ADP gère directement ou via des participations une trentaine de plateformes aéroportuaires dans le monde, de New Delhi à Santiago du Chili en passant par Amman. Sur ce périmètre, le trafic a atteint 98,6% de son niveau de 2019, tiré par les aéroports indiens.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Au Luxembourg, l'apprentissage douloureux d'une agriculture sans glyphosate

Sans glyphosate, "c'est beaucoup plus de travail et d'énergie": dans ses vignes, le Luxembourgeois Roger Demuth a dû abandonner pendant deux ans l'herbicide controver...

La Bourse de Paris freinée par le conflit entre Israël et le Hamas

La Bourse de Paris a perdu 0,55% lundi, se montrant prudente face à la hausse des prix du pétrole après l'offensive surprise et massive, débutée samedi, du mouveme...

A Cuba, toujours plus de denrées importées que d'aliments cultivés

La production agricole dans la province cubaine d'Artemisa, ancien grenier de La Havane, a chuté ces dernières années, comme sur l'ensemble de l'île qui se voit dé...

Wall Street ouvre en baisse, prudence après l'offensive du Hamas en Israël

La Bourse de New York a ouvert en baisse lundi, sur la réserve après l'offensive surprise du Hamas en Israël, qui fait craindre une flambée des prix de l'énergie, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *