dimanche, avril 14L'actualité des entrepreneurs

La Bourse de Paris termine en baisse, lésée par la remontée des taux

Le Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,72% jeudi, entraînée par la hausse des taux sur le marché obligataire, décourageant les investisseurs du marché actions qui ont préféré récupérer leurs gains.

L’indice vedette CAC 40 a ainsi reculé de 52,31 points, à 7.260,53 points. Mercredi, il avait perdu 1,36%, après l’abaissement de la note souveraine des Etats-Unis qui a poussé les marchés à marquer une pause.

Pour décrire la séance de jeudi, « il est difficile de ne pas commencer par les taux », a souligné Jeanne Asseraf-Bitton, gérante de BTF IM.

Sur le marché obligataire, vers 16H55 GMT, le rendement sur les bons à dix ans se tendait nettement à 4,17% et celui à trente ans était à 4,29%, tous deux évoluant à leur plus haut depuis novembre 2022. Le taux français à même échéance était à 3,13% contre 3,07% la veille à la clôture.

Ces progressions résultent de l’effet conjugué « des annonces du Trésor américain, qui revoit à la hausse ses estimations sur les émissions de titres du trésor » pour le troisième trimestre et de « l’abaissement surprise de la notation de Fitch la veille » pour la note de solvabilité des Etats-Unis, a détaillé l’analyste.

Dans ce contexte, « les prises de gains continuent à prendre de l’ampleur », a rapporté Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Par ailleurs, les résultats d’entreprises « mitigés en Europe ne participent pas à compenser l’impact négatif des taux », a aussi noté Jeanne Asseraf-Bitton, en estimant que « les bonnes nouvelles » macro-économiques sont « plutôt derrière nous » et qu’il n’y a pas « de potentielle augmentation des marges » des entreprises.

Société Générale et Axa ne surprennent pas

Société Générale est revenue dans le vert au deuxième trimestre avec un bénéfice net de 900 millions d’euros, un an après une lourde perte liée à la cession de sa filiale russe Rosbank. Mais la banque fait face comme ses homologues à un ralentissement de l’activité. Meilleurs qu’attendu, ses résultats ont néanmoins fait bondir de 3,48%, à 24,83 euros, le cours de son action, qui a pris la tête des meilleures performances du CAC 40 jeudi.

Le premier assureur français Axa a quant à lui vu son cours chuter de 1,64%, à 26,92 euros, après avoir publié des résultats pour le premier semestre proches de ceux de l’an dernier. AXA a précisé que la facture des dégradations liées aux violences urbaines qui ont suivi la mort de Nahel, l’adolescent tué le 27 juin par un policier, s’élève à 125 millions d’euros.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

La Bourse de Paris tente un rebond

La Bourse de Paris rebondissait légèrement de 0,39% mercredi, après quatre séances de baisse enregistrées dans le sillage de l'ascension des taux d'intérêt à de...

Wall Street volatile en début de séance, les taux obligataires continuent à grimper

La Bourse de New York évoluait légèrement dans le vert jeudi après une ouverture en baisse, toujours sous le joug de l'irrésistible ascension des taux obligataires...

Crédit immobilier: les règles d'octroi maintenues au désespoir des courtiers

C'est une décision qui risque de décevoir beaucoup d'acteurs de l'immobilier, et notamment les courtiers: les autorités ont refusé d'assouplir les règles encadrant...

Le chausseur Minelli placé en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Marseille a placé jeudi Minelli en redressement judiciaire afin de "préparer la cession (du chausseur) à un nouvel actionnaire pour garant...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *