mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

La Bourse de Paris en hausse avant des données sur le marché de l'emploi aux Etats-Unis

La Bourse de Paris s’inscrit dans le vert vendredi en attendant des données sur l’emploi aux Etats-Unis, après une semaine morose notamment à cause de la remontée des taux sur le marché obligataire.

L’indice vedette CAC 40 avançait de 42,25 points à 7.302,78 points vers 10H25. Jeudi, il a clôturé en baisse de 0,72%, lésé par la hausse des taux sur le marché obligataire, décourageant les investisseurs du marché actions qui ont préféré récupérer leurs gains.

Les investisseurs se préparent à accueillir les derniers chiffres du chômage aux Etats-Unis et « ils devraient continuer de démontrer la résilience de l’économie américaine », souligne l’analyste de CMC Markets Michael Hewson.

Ces chiffres seront particulièrement regardés par la Réserve Fédérale (Fed) américaine, et peuvent influencer l’orientation de la politique monétaire de l’institution monétaire.

La veille, le marché a connu une séance bousculée par la forte remontée des taux aux Etats-Unis, le rendement sur les bons du Trésor à dix ans s’étant envolé jeudi à 4,18%, au plus haut depuis début novembre 2022, mû par l’abaissement surprise de la note de solvabilité du pays par Fitch et par la révision à la hausse des prévisions d’émissions de titres du Trésor américain.

« Le mois d’août est généralement considéré comme un mois calme, pourtant, la tendance baissière de cette semaine rappelle que le marché peut fluctuer fortement en cas d’événement inattendu », commente Stephen Innes, analyste de SPI Asset Management.

Crédit Agricole, du jamais-vu

Crédit Agricole a publié vendredi des résultats record au deuxième trimestre. Son entité Casa, coté à la Bourse de Paris et regroupant les principaux métiers du groupe bancaire hormis les caisses régionales, affiche 6,7 milliards d’euros de revenus entre avril et juin (+18,8%) pour un peu plus de 2 milliards d’euros de bénéfice net (+24,7%), du jamais-vu.

Ces résultats surpassent les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de données Factset et l’agence financière Bloomberg, et étaient particulièrement bien accueillis à Paris, l’action s’envolant de 4,62% à 11,69 euros vers 10H05.

Crédit Agricole a par ailleurs annoncé que sa filiale de banque privée était en passe d’acquérir une part majoritaire de son concurrent belge Degroof Petercam.

Airbus stabilise sa production

Airbus a annoncé vendredi avoir livré 65 avions en juillet, notamment 11 appareils long-courriers, stabilisant sa production après un début d’année poussif, et obtenu 60 nouvelles commandes après un salon du Bourget record le mois précédent.

Ces livraisons constituent un indicateur fiable de la rentabilité dans l’aéronautique car les compagnies aériennes paient la majeure partie de la facture au moment où elles prennent possession des avions.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Climat: TotalEnergies visé par une plainte au pénal pour des projets pétroliers en Tanzanie et Ouganda

TotalEnergies de nouveau dans le viseur des associations pour "climaticide": quatre associations de défense de l'environnement ont déposé plainte contre le groupe et...

Zouari négocie le contrôle de Picard en 2024

Moez-Alexandre Zouari n'a pas dit son dernier mot. Ancien candidat à la reprise de Casino au sein du véhicule 3F avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse, l'actionnaire ma...

Discrétion et trublions: cinq choses à retenir de la Paris Fashion week

Si la sobriété est le mot d'ordre de la Fashion week parisienne, quelques attitudes et détails viennent troubler cette fête de bienséance qui s'achève mardi: - ...

Allemagne: la récession en 2023 sera plus forte que prévu

Les principaux instituts de conjoncture allemands ont nettement abaissé jeudi leur prévision pour 2023, le Produit intérieur brut de la première économie européen...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *