mercredi, février 28L'actualité des entrepreneurs

La Bourse de Paris au plus haut depuis le 14 août

La Bourse de Paris évolue en hausse mardi dans les premiers échanges, profitant de l’élan des marchés chinois et avant la publication d’importants indicateurs sur l’emploi et l’inflation sur le reste de la semaine.

Vers 09H30, l’indice vedette CAC 40 montait de 42,30 points à 7.367,07 points, un niveau plus vu en séance depuis le 14 août. Lundi, il avait pris 1,32%.

Après la conférence des banquiers centraux en fin de semaine dernière à Jackson Hole (ouest des Etats-Unis) « sans surprise majeure, si ce n’est l’affirmation (ou la confirmation) de la thématique +higher for longer+ (des taux d’intérêt directeurs plus élevés plus longtemps, NDLR), les marchés ont choisi le retour au calme », estiment les analystes de Natixis Research.

Août a été tumultueux pour les actions, qui sont en baisse sur le mois partout dans le monde, même si la France résiste mieux (-1,88%).

« C’est surtout la stabilisation, voire la légère détente de l’obligataire qui permet aux actions de débuter la semaine dans le vert », poursuivent les analystes.

Après avoir dépassé régulièrement 3,20% au cours du mois, le taux d’intérêt de l’emprunt français à 10 ans, échéance qui fait référence, tourne autour de 3,06% mardi.

Le CAC 40 bénéficie de l’élan sur les marchés chinois, qui progressent nettement depuis lundi avec les nouvelles mesures de soutien économique des autorités, dont une baisse de la taxe sur les transactions financières.

Mais les gros événements de la semaine sont encore à venir avec l’emploi aux Etats-Unis et l’inflation en Europe.

Le point d’orgue aura lieu vendredi avec le rapport mensuel de l’emploi américain, mais des signaux seront donnés dès mardi, avec un indicateur sur les postes vacants, puis mercredi avec le rapport ADP pour le secteur privé.

En Europe, les données de l’inflation en août, cruciales avant la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) mi-septembre, seront publiées mercredi et jeudi.

Aux Etats-Unis, l’indicateur des prix PCE, baromètre privilégié de la banque centrale américaine (Fed) concernant l’inflation, est également attendu jeudi.

C’est donc « une semaine de tous les dangers » pour les indices, selon John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

Avant l’ouverture de la séance, les investisseurs ont aussi appris que le moral des ménages en France était resté stable en août, ceux-ci se montrant toutefois moins optimistes quant à la situation future et l’évolution du chômage, selon l’Insee.

L’immobilier progresse

Les valeurs liées à l’immobilier, qui ont subi dans l’ensemble de lourdes pertes en 2023 dans le contexte de hausse des taux d’intérêt, étaient en avant mardi: Covivio grimpait de 2,19% à 43,82 euros, Icaed de 2,22% à 33,96 euros, Nexity de 1,50% à 14,84 euros.

Les foncières participaient aussi à la fête, avec +2,40% à 24,29 euros pour Klépierre et +1,19% à 48,37 euros pour Unibail-Rodamco-Westfield.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Pierre-Olivier Gourinchas (FMI): "L'économie boite mais n'a pas été terrassée"

Challenges - Comment expliquer la persistance d’une forme d’optimisme dans les perspectives économiques mondiales que vous venez de présenter ? Pierre-Olivier ...

Italie: Giorgia Meloni dévoile son budget sous l'oeil vigilant des marchés

Il y a un an, la Première ministre italienne Giorgia Meloni surprenait avec un budget marqué par une extrême prudence, dans le droit fil de son prédécesseur Mario ...

Fraude au travail détaché: condamnation confirmée en France pour une société espagnole

La cour d'appel de Nîmes a confirmé jeudi une amende de 375.000 euros infligée à la société espagnole Terra Fecundis, qui envoyait des travailleurs majoritairemen...

Tous les vols suspendus à l'aéroport londonien de Luton en raison d'un important incendie

L'aéroport londonien de Luton a suspendu tous ses vols jusqu'à la mi-journée mercredi en raison d'un important incendie qui a provoqué l'effondrement partiel d'un d...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *