mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

JO-2024: un décret pour pouvoir suspendre le repos hebdomadaire

Moins de repos pour cause de Jeux: le gouvernement a publié vendredi dans le Journal officiel un décret permettant de suspendre le repos hebdomadaire dans les entreprises participant à la diffusion ou à l’organisation des Jeux olympiques, sur une période de près d’un mois cet été.

Cette dérogation est accordée « aux établissements connaissant un surcroît extraordinaire de travail pour les besoins de captation, de transmission, de diffusion et de retransmission des compétitions organisées dans le cadre des Jeux olympiques de 2024 ainsi que pour assurer les activités relatives à l’organisation des épreuves et au fonctionnement des sites liés à l’organisation et au déroulement des jeux Olympiques », indique le décret.

La dérogation est valable du 18 juillet au 14 août, les Jeux ayant lieu pour leur part du 26 juillet au 11 août.

Le décret précise qu’un repos compensateur « au moins égal à la durée du repos suspendu est accordé aux salariés concernés immédiatement après la période mentionnée à l’article 1er ».

L’article de loi qui prévoit cette possibilité de suspension du repos hebdomadaire (article L3132-5 du code du travail) précise que le repos hebdomadaire peut être suspendu « deux fois au plus par mois ».

Plusieurs secteurs d’activités vont faire face à une activité soutenue et continue pendant les JO, et notamment les médias.

Ainsi les JO occuperont la quasi-totalité du temps d’antenne de France 2 et France 3, laissant seulement la place aux JT d’information et aux émissions religieuses du dimanche matin.

Le comité d’organisation des JO avait estimé récemment que le décret concernerait plusieurs milliers de personnes.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Face au ralentissement de la croissance, Spotify supprime un emploi sur six

Le numéro mondial des plateformes audio Spotify a annoncé lundi une réduction de ses effectifs d'"environ 17%", soit quelque 1.500 personnes, afin de réduire ses co...

La Bourse de Paris débute la semaine dans le calme

La Bourse de Paris a ouvert en baisse de 0,20% lundi, reprenant son souffle après un mois de novembre de nets gains, en attendant la publication de plusieurs indicateu...

Concurrence: l'IA est un potentiel "musée des horreurs", selon l'antitrust français

"L'intelligence artificielle a le potentiel de devenir le musée des horreurs de l'antitrust si on ne fait rien", a déclaré jeudi Benoit Coeuré, le président de l'A...

Wall Street conclut en ordre dispersé son meilleur mois de l'année

La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé jeudi la dernière séance de novembre, le meilleur mois de l'année jusqu'ici pour les indices. L'indice Dow Jones a...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *