mercredi, février 28L'actualité des entrepreneurs

Crypto: l'ex-patron de FTX en prison pour tentative de subornation de témoin

Un juge fédéral de New York a ordonné vendredi le placement en détention de l’ancien patron de la plateforme d’échanges de cryptomonnaies FTX, Sam Bankman-Fried, pour tentative de subornation de témoin.

« L’accusé a commis le crime fédéral de tentative de subornation de témoin », a estimé le juge Lewis Kaplan du District sud de New York, dans une décision rendue à l’issue d’une audience.

« Il n’existe aucune condition ou association de conditions de libération qui pourraient assurer que l’accusé ne représente par un danger pour autrui ou pour la sécurité de la communauté », a-t-il estimé. « L’ordre de libération de l’accusé (…) est dès lors révoqué », a-t-il ajouté.

Et il a ordonné que Sam Bankman-Fried « soit placé en détention par les US Marshalls », agence de sécurité fédérale chargée des prisonniers.

Dans l’attente de l’ouverture de son procès le 2 octobre à New York, il avait été assigné à résidence chez ses parents en Californie après le paiement d’une caution de 250 millions de dollars.

Inculpé notamment pour fraude et association de malfaiteurs, « SBF » –son surnom– avait été extradé fin décembre 2022 des Bahamas, où se trouvait le siège de FTX.

Il a plaidé non coupable à tous les chefs d’accusation retenus contre lui au fil des mois: huit en janvier et cinq en mars.

– A l’insu –

M. Bankman-Fried et d’autres dirigeants sont accusés d’avoir utilisé les comptes des clients de FTX, à leur insu, pour alimenter les opérations spéculatives d’Alameda, sa société d’investissements.

Une partie importante des sommes supposées détournées n’a pas été récupérée par la nouvelle équipe chargée de procéder à la liquidation ordonnée de l’entreprise.

Le bureau du procureur était à l’origine du recours en annulation de la remise en liberté sous conditions examiné vendredi.

Selon le procureur, l’homme de 31 ans a notamment transmis des documents au quotidien américain New York Times pour tenter d’influencer le témoignage de Caroline Ellison, son ancienne petite amie et une ancienne dirigeante d’Alameda.

Elle a été inculpée dans cette affaire et a accepté de collaborer avec les autorités américaines.

Celles-ci affirment également que Sam Bankman-Fried a fait verser à des officiels chinois au moins 40 millions de dollars de pots-de-vin pour récupérer un accès à des actifs gelés.

Selon un document versé au dossier en mars, il a fait transférer ces fonds en 2021 pour obtenir des autorités chinoises de remettre la main sur plus d’un milliard de dollars de cryptomonnaies logées dans des comptes au nom d’Alameda.

Alors deuxième plus importante plateforme d’échange de cryptomonnaies, FTX a déposé le bilan en novembre, victime d’une crise de confiance et de demandes de retraits en masse de clients.

Sam Bankman-Fried a un temps été crédité d’une fortune personnelle de 26 milliards de dollars.

source

Vous pourriez également aimer ceci :

Climat: TotalEnergies visé par une plainte au pénal pour des projets pétroliers en Tanzanie et Ouganda

TotalEnergies de nouveau dans le viseur des associations pour "climaticide": quatre associations de défense de l'environnement ont déposé plainte contre le groupe et...

Zouari négocie le contrôle de Picard en 2024

Moez-Alexandre Zouari n'a pas dit son dernier mot. Ancien candidat à la reprise de Casino au sein du véhicule 3F avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse, l'actionnaire ma...

Discrétion et trublions: cinq choses à retenir de la Paris Fashion week

Si la sobriété est le mot d'ordre de la Fashion week parisienne, quelques attitudes et détails viennent troubler cette fête de bienséance qui s'achève mardi: - ...

Allemagne: la récession en 2023 sera plus forte que prévu

Les principaux instituts de conjoncture allemands ont nettement abaissé jeudi leur prévision pour 2023, le Produit intérieur brut de la première économie européen...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *