mercredi, mai 29L'actualité des entrepreneurs

Actualités

Les Bourses européennes en baisse à l'ouverture
Divers

Les Bourses européennes en baisse à l'ouverture

Les Bourses européennes ont ouvert en repli lundi, prudentes à l'aube d'une semaine aux multiples publications macroéconomiques, avant la prochaine réunion du comité monétaire de la banque centrale américaine, les investisseurs espérant que l'institution en a terminé avec ses hausses de taux d'intérêt. Paris a ouvert en baisse de 0,20%, Londres de 0,48% et Francfort de 0,05%. source
Divers

Face au ralentissement de la croissance, Spotify supprime un emploi sur six

Le numéro mondial des plateformes audio Spotify a annoncé lundi une réduction de ses effectifs d'"environ 17%", soit quelque 1.500 personnes, afin de réduire ses coûts dans un contexte de croissance économique au ralenti. Il s'agit de la troisième vague de réduction d'effectifs puisque le groupe suédois avait déjà annoncé 600 suppressions de postes en janvier et 200 en juin dans sa division podcasts. Ces suppressions d'emplois s'inscrivent dans la vague de licenciements qui frappe la "tech" mondiale depuis début 2023, en particulier les géants américains tels que Meta, Alphabet, Amazon. "Je suis conscient que pour beaucoup, une réduction de cette ampleur peut paraître surprenante compte tenu du récent rapport positif sur les bénéfices et de nos performances", a écrit le directeur généra...
Divers

La Bourse de Paris débute la semaine dans le calme

La Bourse de Paris a ouvert en baisse de 0,20% lundi, reprenant son souffle après un mois de novembre de nets gains, en attendant la publication de plusieurs indicateurs macroéconomiques espérant anticiper les prochaines décisions de politique monétaire des banques centrales. L'indice vedette CAC 40 reculait de 21,78 points, à 7.324,37 points, vers 10H05 GMT. Vendredi, il a terminé en hausse de 0,48%, à 7.346,15 points, après avoir clôturé le mois de novembre sur un gain mensuel de 6,17%, sa meilleure progression mensuelle depuis janvier. "Les opérateurs boursiers se préparent à une série de données économiques américaines cette semaine", qui "seront cruciales pour affiner leurs attentes concernant la politique de la Réserve Fédérale", commente Stephen Innnes, analyste de SPI AM. Dans l...
Divers

Concurrence: l'IA est un potentiel "musée des horreurs", selon l'antitrust français

"L'intelligence artificielle a le potentiel de devenir le musée des horreurs de l'antitrust si on ne fait rien", a déclaré jeudi Benoit Coeuré, le président de l'Autorité de la concurrence, lors d'une table ronde sur la régulation du numérique organisée à Paris. "Il y a des raisons d'être inquiets. On risque de voir dans ce domaine tout le catalogue des pratiques anticoncurrentielles qu'on a vu dans le numérique également, c'est-à-dire la vente liée, la vente groupée, les obstacles à l'accès aux données, les effets congloméraux et l'auto-préférence. Tout ça peut arriver très vite", a développé le patron du gendarme français de la concurrence depuis janvier 2022. "On parle beaucoup d'intelligence artificielle entre autorités de la concurrence. (...) Normalement, les innovations de ruptur...
Divers

Wall Street conclut en ordre dispersé son meilleur mois de l'année

La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé jeudi la dernière séance de novembre, le meilleur mois de l'année jusqu'ici pour les indices. L'indice Dow Jones a gagné 1,47% à 35.950,89 points, le Nasdaq, à dominante technologique, a perdu 0,23% à 14.226,22 points et l'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,38% à 4.567,80 points. Sur le mois, le Dow Jones et l'indice élargi, le plus représentatif du marché américain, ont tous deux avancés de plus de 8% tandis que le Nasdaq a grimpé d'environ 10%. Novembre se révèle le meilleur mois depuis juillet 2022 pour le S&P 500 et le Nasdaq tandis que le Dow Jones affiche sa meilleure performance mensuelle depuis octobre 2022. Jeudi toutefois, le secteur de la technologie n'a pas suivi l'élan du Dow Jones, semblant un peu déçu des chiffres ...
Divers

La Bourse de Paris se dirige calmement vers la fin d'année

La Bourse de Paris a reculé de 0,18% lundi, reprenant son souffle après un très bon mois de novembre et commençant à se positionner pour terminer l'année en beauté. L'indice vedette CAC 40 a perdu 13,56 points, à 7.332,59 points. Vendredi, il a terminé en hausse de 0,48%, après avoir clôturé le mois de novembre sur un gain mensuel de 6,17%, sa meilleure progression mensuelle depuis janvier. Le marché est en "phase de rééquilibrage" pour Frédéric Rozier, gérant de portefeuille chez Mirabaud. "On voit des actions qui avaient souffert cette année, remonter aujourd'hui et inversement", commente-t-il. Les opérateurs de marché "prennent les bénéfices là où c'est possible". Parmi les plus fortes hausses du CAC 40 lundi figurent, par exemple, Kering, qui a progressé de 1,82%, alors que l'actio...
Divers

La Bourse de Paris finit la semaine dans le vert

La Bourse de Paris a terminé en petite hausse de 0,48% vendredi, aussi guillerette pour entamer le mois de décembre que pour finir celui de novembre, et aidée par les anticipations que les taux d'intérêt vont baisser prochainement. L'indice vedette CAC 40 a avancé de 35,38 points, à 7.346,15 points. Sur la semaine, il a gagné 0,73%, son troisième gain hebdomadaire consécutif. Après un mois de novembre tonitruant (+6,17%, la meilleure progression mensuelle depuis janvier pour le CAC40), les investisseurs se sont réveillés du bon pied et ont apprécié les chiffres finaux de l'indice PMI de la zone euro, qui a montré que l'activité manufacturière s'est contractée en novembre mais moins que l'estimation initiale. Aux Etats-Unis, l'activité manufacturière a conservé une tendance négative en ...
Divers

Fitch aide la Grèce à tourner la page de la crise de la dette

L'agence d'évaluation financière Fitch a relevé vendredi la note de la dette souveraine à long terme de la Grèce, de BB+ à BBB-, avec une perspective "stable", plaçant le pays en catégorie dite "d'investissement". S&P Global Ratings avait déjà sorti la Grèce de la catégorie spéculative en octobre, pour la première fois depuis 2010 et la crise de la dette. Fitch s'attend à ce que le ratio dette publique/PIB "continue à baisser fortement", d'après son communiqué publié vendredi, grâce à la croissance et à la "prudence budgétaire". "Nous estimons également que les risques politiques sont relativement faibles", poursuit l'agence de notation. Elle complimente aussi les efforts du pays méditerranéen "en matière d'assainissement budgétaire" et de "réformes fiscales". Pour le ministre grec...
Divers

UE: les élevages bovins échappent aux règles sur les pollutions industrielles

Le Parlement européen et les Etats membres ont annoncé mercredi avoir trouvé un accord pour réduire les émissions polluantes des activités agricoles et industrielles de l'UE, sans toutefois s'attaquer à celles des élevages bovins. La Commission européenne avait proposé en avril 2022 de durcir sa directive sur les "émissions industrielles", qui impose actuellement à 30.000 usines et 20.000 très gros élevages porcins et de volailles des normes de rejets de polluants néfastes (oxyde d'azote, méthane, ammoniac via le lisier...). Elle proposait notamment d'étendre son application aux élevages bovins, jusqu'ici épargnés, un chiffon rouge pour les syndicats agricoles qui ont obtenu le maintien de l'exemption. Le texte approuvé mercredi, après des mois de négociations, concernera davantage d'i...
Divers

"Ras-le-bol !": grève nationale des livreurs Uber, qui réclament une meilleure rémunération

"C'est quoi la prochaine étape, bientôt il faudra payer pour livrer ?" Les chauffeurs Uber ont manifesté samedi à travers la France, pour réclamer une meilleure rémunération après un changement dans l'algorithme du groupe qu'ils estiment désavantageux. Malgré le froid, ils étaient une centaine à s'être rassemblés sur la place Stalingrad à Paris, chasubles de syndicat sur le dos et pour certains vélo à la main. "Je suis là pour dénoncer cette nouvelle tarification qui a été faite de manière totalement unilatérale par Uber", a expliqué à l'AFP Adrien, livreur de 37 ans, qui ne souhaite pas donner son nom de famille. Deliveroo et Stuart, "c'est le même délire", a-t-il aussi critiqué. Généralisée depuis le 1er novembre, cette nouvelle tarification "peut faire varier certaines courses à la h...